Le dirigeant rassurant est celui qui donne du sens pour motiver ses collaborateurs et les aider à comprendre sa vision. « Donner du sens » fait bien évidemment l’unanimité, mais quels sont les idées à apporter derrière cette quête de sens ?

Talent 1 : Donner du sens, c’est arrêter d’être un couteau suisse
Certains dirigeants se programment pour « tout faire » comme un « couteau suisse », ils cherchent à être « multifonctions » et pourtant ils passent à côté de l’essentiel : « donner du sens ». Rester concentré est une force.

Talent 2 : Donner du sens, un levier de motivation
Des modes managériales se développent : le collaboratif, l’holomydale, la co-construction, l’empowerment… Certains concepts sont tellement bien « marketés » que l’on pourrait en devenir addict. Le dirigeant rassurant fait le tri et sait extraire le positif pour s’en libérer. Connaître l’utilité de la mission de chacun : le « pour quoi » ?

Talent 3 : Donner du sens : une question d’éthique
Quand on choisit de « donner du sens » en entreprise, il faut aussi accepter de siffler les hors-jeux… Le dirigeant rassurant ne tergiverse pas avec l’éthique. Les résultats obtenus sans éthique ne peuvent être validés par le management. Valoriser le savoir-être et accroître le savoir-faire.

Talent 4 : Donner du sens par l’exemplarité
À l’heure de la co-construction, les managers oublient qu’ils ont un rôle spécifique. Le dirigeant rassurant, lui, est garant du sens dans l’entreprise : il n’est pas homme ordinaire. Donner l’exemple n’est pas le principal moyen d’influencer les autres, c’est le seul moyen. Il est primordial de passer de la théorie à la pratique.

Talent 5 : Donner du sens pour se reconnecter à la vraie vie
Le dirigeant rassurant intègre les dangers de l’hyper-connectivité et renoue avec le sens de la relation. Il s’enrichit d’échanges, se remet en cause et sort de la relation à distance pour s’intéresser vraiment à ses collaborateurs. Recruter, c’est associer le réseau au face à face !

Talent 6 : Donner du sens, c’est aussi donner le mode d’emploi
Grâce à des techniques de reformulation, d’appropriation, de débriefing, le dirigeant rassurant vérifie que ses collaborateurs ont bien compris le sens de leurs missions. Des indicateurs intégrés aux phases de reporting économique mesurent le respect de ce « sens ». Qui ne rend pas de comptes ne se rend pas compte !

Talent 7 : Donner du sens, une question de priorité
Le dirigeant rassurant garde la maîtrise de son agenda. Programmer des temps (bien rythmés) de rencontres, de travail avec ses collaborateurs et respecter ses plages. Le cadre apporte la visibilité et la persévérance.

Leave a comment